Pour quelles raisons les étudiants sous-louent leur chambre dans une colocation ?

Dans de nombreuses grandes villes universitaires, trouver un logement étudiant confortable et à prix abordable qu’il soit individuel ou en colocation peut s’avérer être un véritable parcours du combattant et quand enfin on a déniché la perle rare, on fait en sorte d’avoir un bail qui permette de le garder pendant la durée de ses études.

Depuis peu, le marché des offres de sous-location se fait plus présent… point d’arnaque ou de concurrence déloyale envers l’hôtellerie ou la location saisonnière mais l’expression de situations différentes qui ont toutefois en points communs la volonté de ne pas perdre son logement et de boucler son budget !

Stage ou job de vacances dans une autre ville, la sous-location de courte durée

Que cela soit une recherche volontaire ou non, le stage de rêve ou le job de vacances qui pait bien n’est pas toujours à portée de métro ou de vélo et il faut envisager de quitter son logement et d’en louer un autre sur place.

Avec un double loyer, pas évident de boucler le budget et qui voudrait prendre le risque de lâcher une colocation bon marché et agréable pour deux mois voir moins ?

Avec la sous-location, il est possible de proposer une location de courte période qui permet de ne pas perdre d’argent à défaut d’en gagner en plus de conserver sa chambre bien au chaud au sein d’une colocation que l’on ne veut pas quitter.

Une sous-location pour une année de césure ou un voyage de longue durée

Depuis une circulaire ministérielle qui en facilite la mise en place depuis juillet 2015, de plus en plus d’étudiants ayant des cycles d’études longues – médecine, ingénierie, commerce-marketing… – se prépare à une année de césure.

Une année qui est une occasion unique de partir en road-trip pour soi ou pour une organisation humanitaire, de faire une incursion dans le monde du travail en France ou à l’étranger pour valider votre choix d’études ou plus prosaïquement pour remettre à flot votre compte bancaire, de faire le voyage à moto de vos rêves en Asie ou en Inde pour recharger les batteries et revenir riche de rencontres et d’expériences avant de reprendre la route de ses études ou… de choisir une autre voie !

Les avantages de la sous-location dans cette situation peuvent vous aider à monter votre projet :

L’assurance de retrouver votre chambre – comme vos études – à votre retour,

Garder intact votre budget voyage en n’ayant pas à payer un loyer « pour rien » ni à rechercher local ou box pour stocker vos affaires.

Quelle que soit la raison qui vous amène à proposer une sous-location, n’oubliez pas d’en contrôler la possibilité dans votre bail et de faire participer vos Co-locataires à votre projet!

Etudiant, partez faire une colocation sous le soleil Mexicain !

Ça vous dirait de poursuivre vos études en colocation au Mexique ? Vous serez plus que bienvenue dans le pays de la Tequila ! Tel est l’appellation captivante du Mexique. Quand vous aurez du temps libre vous pourrez partir à l’aventure. Vous pouvez tomber dans un décor de verdure ou un décor désertique. Mexico, sa capitale, en particulier est une agglomération cosmopolite, bruyante et fascinante.

image-blog-recherchecolocation

Le Mexique reçoit beaucoup de touristes venant des quatre coins du monde chaque année, ce qui a fait de lui la destination la plus prisée dans toute l’Amérique latine. Si vous voulez en savoir un peu plus vous pouvez vous rendre sur un blog de voyage qui vous donnera de nombreuses informations sur le pays.

Ce qu’il y a à savoir avant de partir

Avant de partir je vous conseille de regarder les nombreux sites pour les expatriés comme Easy Expat par exemple. N’hésitez pas, également, à faire jouer vos contacts car c’est toujours plus facile de s’implanter dans un pays quand l’on connaît du monde.

A part ça il vous faudra être à jour pour tous les documents administratifs, vous accordez plus d’importance aux vaccins. Pour votre séjour au Mexique, les vaccinations universelles, l’hépatite A et la fièvre typhoïde sont vivement recommandées. Si vous pensez rester plus longtemps au pays, le vaccin contre la rage aussi est conseillé.

La monnaie utilisée au Mexique est le peso dont le symbole est $Me. 1 € équivaut à 17 $Me, ceci vous fera idée du budget que vous devez avoir pour cette destination. Pour vos vacances dans le pays de la tequila, l’idéal est de partir à la saison sèche, autrement dit entre novembre et avril. De décembre à mi-mars, le temps est souvent nuageux et vous pouvez même avoir de la pluie. En septembre et octobre, c’est la saison cyclonique, alors il serait judicieux d’attendre un peu pour profiter du soleil.

Le drapeau du Mexique est un tricolore vert, blanc et rouge avec au centre les armes du Mexique représenté par un aigle sur un figuier de Barbarie dévorant un serpent. Le drapeau du Mexique a subi huit modifications et celui qu’il a maintenant est suite à la dernière modification de 1968.

Ce qui vous attend pour votre année

Votre année sera bien instructive, car le Mexique possède plusieurs sites archéologiques et musées. Votre planning comprendra au moins une visite et ne vous inquiétez pas, car la plupart de ces lieux sont ouverts tous les jours. Le droit de visite aussi ne vous coutera pas la peau des yeux. Certains sites vous feront payer l’utilisation de l’appareil photo et ceci est bien normal. N’oubliez pas votre matériel de plongée si vous partez pour le Mexique. Sur les lieux vous pourrez faire de la plongée et du snorkeling. Si vous préférez rester sur terre, vous pouvez faire des randonnées pédestres ou en VTT.

Je vous conseille vivement de partir à l’étranger car c’est avant tout une expérience humaine qui vous fera mûrir beaucoup plus vite donc n’hésitez pas et foncez sous le soleil du Mexique !

Plusieurs autres destinations sont très attrayantes pour y vivre comme Madagascar par exemple ou la vie n’est as chère pour un européen, le soleil est présent et les paysages à couper le souffle.

 

Pourquoi le mandat immobilier exclusif est le meilleur choix ?

Lorsqu’un propriétaire confie un mandat exclusif à une agence immobilière, contrairement à un mandat simple, il met de son côté toutes les chances afin de vendre son bien dans les meilleurs conditions. Pour cela il bénéficie de nombreux avantages et les chiffres montrent qu’une exclusivité se vend mieux et plus rapidement qu’un mandat simple.

Ceci pour plusieurs raisons, mais surtout parce que l’agence immobilière va faire preuve d’un investissement plus important et mettre en œuvre plus de moyens, notamment pour la promotion et la publicité du bien car cela est dans son intérêt de concrétiser la vente avant que le mandat ne soit arrivé à terme.

Outre ces avantages, de plus en plus d’agences adhèrent à des groupements nationaux comme l’AMEPI qui apportent une véritable force de vente et de communication en mutualisant les moyens. Ainsi un mandat exclusif confié à une agence membre d’un groupement va être accessible à toutes les autres agences membres multipliant ainsi les opportunités de vente grâce à une diffusion accrue.

Un mandat exclusif c’est également la certitude que le bien ne sera pas diffusé sur plusieurs sites internet à des prix différents, ce qui peut s’avérer décrédibilisant.

Le mandat exclusif confié à une agence immobilière pour la vente d’un bien constitue la solution la plus efficace et la plus rapide. En effet, un mandat exclusif se vend en moyenne deux fois plus rapidement qu’un mandat simple.

Le site www.exclusivite-immobiliere.fr est le premier portail national dédié aux mandats exclusifs. Vous y trouverez la plus large sélection d’exclusivités sur internet.

Comment choisir son colocataire ?

Choisir une colocation est l’une des options phares à considérer lorsque l’on débarque dans une nouvelle ville. Que vous soyez étudiant, jeune diplômé entrant dans la vie active, ou tout simplement un fervent partisan du partage et du « vivre ensemble », vous serez probablement amené à vous interroger sur la façon de choisir le bon colocataire. Nous vous présentons dans cet article nos meilleurs astuces et conseils pour bien choisir son colocataire et vivre une expérience de colocation idyllique et inoubliable.

Si la colocation en elle-même est un choix réfléchi et engageant pour celui qui s’essaie à la vie en communauté, elle peut prendre différentes formes selon le colocataire que vous aurez choisi. A ce titre, deux grands types de colocation existent : lacolocation avec des amis, et la colocation avec de parfaits inconnus.. A ce titre, le site colocatere.com propose de trouver facilement votre futur colocataire dans toute la France.

Opter pour la colocation entre amis

Une colocation avec ses amis est bien souvent le choix le plus facile et abordable dans un premier temps. On connaît bien la personne et on pense tout savoir des défauts de votre ou vos amis. Or, la colocation met tous les jours fin à de nombreuses amitiés après s’être rendu compte que « vivre ensemble » et « côtoyer quelqu’un » sont deux notions complétement différentes. Fort heureusement, il existe bien entendu un grand nombre de colocations entre proches qui se déroulent sans encombres.

Privilégier la colocation avec son meilleur ami

La colocation avec son ou sa meilleur(e) ami (e)est particulière puisqu’elle implique une prise d’engagement davantage prononcée que lorsque l’on côtoie seulement une personne. Admettons que vous et votre meilleur(e) ami (e) vous connaissiez depuis une dizaine ou vingtaine d’années.

Aucune surprise ne vous attend!

L’avantage majeur ici est que vous connaissez l’ensemble de ses défauts et ses habitudes, ce qui peut pousser à une meilleure organisation lors de l’aménagement.
En général, vous avez déjà passé de manière récurrente plusieurs jours voire semaines l’un chez l’autre. De ce fait, en emménageant avec l’un de vos meilleurs amis, vous aurez tendance à être plus tolérant envers lui ou elle lorsque le ménage ou la vaisselle n’est pas faite par exemple. En résumé, si vous êtes persuadé que votre meilleur ami est irremplaçable et que vous vous connaissez suffisamment pour habiter ensemble, foncez ! La colocation est toujours pleine de surprise.

Eviter les bonnes connaissances ou « potes »

Avant de signer tout contrat de location entre amis, assurez-vous que vous ne choisissez pas un ami parce que vous vous entendez « seulement bien ». Si vous ne connaissez que partiellement votre futur colocataire et ne le côtoyer seulement que depuis 1 an ou 2 ans, vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise surprise en optant pour la coloc à deux. L’amitié est une chose, la vie commune en est une autre.

Optez pour la colocation avec des inconnus

Il est tout à fait compréhensible de ressentir de la peur à effectuer une colocation avec un ou des inconnus. Seulement, il est parfois préférable et plus excitant de sortir de sa zone de confort pour tenter une véritable expérience de colocation et ne pas risquer de compromettre une belle amitié.

Nos astuces et conseils pour choisir le bon colocataire

Déterminez clairement le profil que vous recherchez

Dans un premier temps, il est primordial de déterminer précisément le type de colocataire avec lequel vous souhaitez cohabiter. Recherchez-vous un homme, une femme, un étudiant ?

Sachez tout de votre futur colocataire

Avant toute démarche engageante, rencontrez votre future colocataire autour d’un café ou d’un verre, et posez-lui un maximum de questions. Cette première rencontre vous permettra de faire connaissance avant d’aller plus loin, et d’éviter les éventuelles mauvaises surprises après signature du bail.

Soyez certain de bien vous entendre

L’idée ici n’est pas de dénichez votre alter-ego, mais il est essentiel que votre personnalité et votre caractère colle à la sienne. Si vous êtes plutôt maniaque et remarquez que le candidat à votre futur colocation possède une propreté douteuse, il est fort à parier que vous ne serez jamais compatibles.

Ayez si possible le même rythme de vie

Avant toute signature du contrat de colocation, assurez-vous que votre futur colocataire ait le même mode de vie que le vôtre. Si vous êtes plutôt casanier et votre colocataire fêtard, cela ne risque pas de fonctionner longtemps.

Etablissez des règles

Comme toute vie en communauté, il est important d’établir des règles. Qui fait le ménage, la cuisine, à quel moment et à quelle fréquence ? Fixer dès le début les règles de vie vous permettra de garantir la pérennité et le bon déroulement de votre future colocation.
Pour finir, nous vous conseillons de prendre votre temps dans votre démarche de recherche pour trouver la colocation qui vous convient.

Une colocation c’est bien, mais l’achat d’un bien immobilier c’est mieux !

De plus en plus d’étudiants et de jeunes actifs se tournent aujourd’hui vers la colocation ; elle présente en effet de nombreux avantages comme le partage de l’ensemble des frais et la possibilité d’accéder à de plus grands logements.

Mais la colocation est-elle toujours avantageuse ? Ne vaut-il pas mieux investir et acheter un bien immobilier ?

Les avantages de la colocation

Il est parfois difficile de trouver un logement à Paris, ou dans d’autres grandes villes de France. La colocation permet d’accéder à des appartements plus grands, et donc plus chers, en partageant les différents frais et le loyer.

Des espaces plus grands et un loyer réduit

En effet, plutôt que de louer un petit deux pièces au loyer conséquent, vous pourrez accéder à des appartements de près de 100 mètres carrés, comportant un grand séjour et une chambre pour chacun des colocataires, en payant un loyer divisé et réparti entre tous les colocataires. La surface à laquelle vous pourrez prétendre dépendra de votre budget global, et donc du nombre de colocataires.

Le partage des frais et des tâches ménagères

En plus du loyer, vous pourrez diviser l’ensemble des charges mensuelles avec vos colocataires : les factures d’eau, d’électricité et d’abonnement internet, les charges locatives, les dépenses exceptionnelles (la décoration de l’appartement, la réparation de certains éléments, …). Vous pourrez même parfois décider de partager le prix des courses ! Dernier élément, non négligeable : vous pourrez instaurer un partage des tâches ménagères (sortir les poubelles, faire la vaisselle, passer l’aspirateur, …).

La convivialité en plus

Si vous aimez partager vos soirées entre amis, la colocation est faite pour vous ! Vous ne serez jamais seul le soir, et pourrez profiter de moments très conviviaux avec vos colocataires. Si vous trouvez des colocataires étrangers, vous pourrez découvrir une nouvelle culture, et même apprendre une nouvelle langue !

La colocation : oui, mais…

Si la colocation peut être très avantageuse, il ne faut pas oublier qu’elle peut également présenter certains inconvénients. Par exemple, mon colocataire est constamment joué en ligne casino bonus.

Tout d’abord, il est parfois difficile de trouver les bons colocataires : en effet, il faut pouvoir s’entendre et s’adapter aux autres, ce qui n’est pas toujours chose aisée. Nous n’avons pas tous les mêmes exigences en matière d’hygiène ou le même rythme de vie, par exemple.

Il faut également pouvoir s’adapter à la vie en communauté et bien s’accorder sur la répartition des tâches ménagères. Par ailleurs, le manque d’intimité peut être difficile à supporter pour certains.

Enfin, vous devrez être vigilant puisque la majorité des contrats de colocation comporte une clause de solidarité, qui prévoit que si l’un des colocataires ne paye pas sa part du loyer, le propriétaire peut l’exiger des autres colocataires.

Acheter un bien immobilier : un investissement sur le long terme

Si vous pensez ne pas être prêt pour la colocation, ou si vous souhaitez sortir de votre colocation pour réaliser un projet immobilier personnel et investir dans la pierre, tournez-vous vers l’achat d’un bien immobilier !

Renseignez-vous tout d’abord auprès de votre conseiller bancaire. Ce dernier pourra vous donner un premier aperçu de votre capacité d’emprunt, et vous aider à déterminer votre budget pour cet achat immobilier.

Si vous souhaitez trouver un bien immobilier, plusieurs agences sont spécialisées dans l’achat appartement Paris 8, Paris 16 ou Paris 17, comme Adresses Parisiennes par exemple.

Rapprochez-vous d’un agent immobilier et exposez-lui votre projet, notamment votre budget et le type d’appartement que vous recherchez. L’agent immobilier vous aidera et vous guidera tout au long des démarches pour l’achat de votre premier appartement.

Il vous donnera un bon aperçu de l’état du marché, il vous conseillera sur les quartiers pouvant vous intéresser et vous assistera pendant les visites d’appartements à vendre, jusqu’à la négociation du prix et la signature de l’acte final de vente.

Comment peut-on souscrire à une colocation stable ?

Lorsqu’on souscrit à une colocation, la première préoccupation des participants est de jouir d’une coexistence stable et sereine avec son colocataire. Le choix du bon colocataire est très déterminant pour ce genre de parcours. Pour plus de prudence, choisissez quelqu’un en qui vous avez confiance. Cet individu peut être votre frère, sœur, cousine, amis … Néanmoins, faites aussi le bon choix sur l’agence de colocation parce que de là découlera la qualité de votre futur habitat. Une mauvaise agence équivaut à de mauvaises infrastructures de logement.

La colocation est-elle un mode de vie commune sans danger ?

Évidemment, lorsqu’il s’agit de vivre avec quelqu’un d’autre, vous n’êtes jamais à l’abri d’un éventuel conflit entre vous et cette personne. Pourtant, il serait dans l’intérêt de tous de cohabiter dans la joie et dans l’harmonie.

Certes, tout individu a sa personnalité propre. Il est donc normal que les disputes fassent partie intégrante de la vie en société puisque tout le monde n’a pas le même avis sur tous. Cependant, il est tout à fait possible de contourner ces discordes occasionnelles et de se concentrer sur l’essentiel de votre présence dans le groupe. Sachez que les litiges entre vous et votre colocataire ne sont pas toujours constructifs. En effet, si ces discordes persistent, elles pourraient entraîner à l’exclusion de l’un de vous hors de l’habitat. D’autant plus que ces disputes sont contre-productives. Saviez-vous que le temps que vous perdez à vous battre l’un contre l’autre pourrait vous servir à atteindre un peu plus vos objectifs pour lesquels vous avez consenti à une vie en colocation.

Le pire des scénarios est de se retrouver avec un colocataire psychopathe ou sociopathe qui pourrait sans aucun scrupule vous blesser lors de vos chamailleries. Il donc toujours conseiller de prendre quelqu’un en qui vous avez réellement confiance en tant que colocataire.

En résumé, la vie communautaire n’est pas exempte de danger, pourtant, si vous ne trouvez pas d’amis pour partager cette expérience, chercher une agence Lille colocation est une démarche primordiale. Mon colocataire est constamment joué sur le jeu en ligne autrichienne casino bonus.

Qui faut-il consulter pour entamer une colocation ?

Pour entamer une colocation dans telle ou telle localité, le plus simple est de consulter l’agence de colocation de la zone en question. Par exemple, si vous voulez habiter à Paris, consultez les agences qui s’y trouvent.

Pourtant, veillez à ce que l’institution que vous consultez soit un professionnel du domaine et non un service d’arnaque. Vérifiez toujours les antécédents de l’agence de placement. Vérifiez aussi la notoriété de ce dernier auprès des personnes. Pour ce faire, n’hésitez pas à questionner les gens que vous connaissez et qui ont déjà eu recours aux services de colocation ou allez sur internet.

Quitter sa colocation pour partir vivre au Mexique

Votre routine de vie d’étudiante vous lasse ? Il est possible de continuer des études à l’étranger et si vous voulez franchir le cap, votre départ nécessite de longues préparations. Tu as surement envie d’un pays comme le Mexique, ainsi l’étranger rimera avec joie de vivre, aventure, petites galères… mais il faut toujours être prêt à faire face à ces quelques difficultés. Cet article se déclinera beaucoup plus sur l’hébergement, plus précisément la colocation, mais il vous servira de guide avant votre départ pour le Mexique. Visitez le blog de Voyager au Mexique si vous souhaitez avoir des informations sur ce magnifique pays.

Pourquoi partir à l’étranger ?

Ce n’est pas seulement pour briser la routine de la vie quotidienne qui est le bénéfice de quitter son pays et de continuer ses études à l’étranger. Un échange étudiant présente de réels avantages sur le plan personnel que sur le plan professionnel. L’étudiant pourra développer une pensée multiculturelle. Il ne sera pas seulement limité aux cultures de son pays d’origine, mais pourra parfaitement adopter la culture mexicaine, s’il choisit le Mexique, par exemple. Ainsi, il aura l’opportunité d’enrichir son éventail de contact. Pour vos futurs employeurs, vous serez un candidat potentiel pour la société. Étudier dans une autre académie à l’étranger permet un élargissement de connaissances, mais aussi un développement de la capacité d’adaptation. Vos employeurs seront aussi sûrs que vous pouvez exercer le métier sur le plan international et non aux frontières de votre pays.

Le Mexique pour un échange universitaire

Si vous avez été conquis par Guanajuato, ce paragraphe va encore vous donner quelques raisons de plus pour choisir le Mexique. Si votre but est de découvrir une nouvelle culture, il serait plus judicieux de partir dans un pays en possédé une qui est totalement différente de la vôtre, comme le Mexique. Vous aurez aussi l’opportunité d’améliorer votre accent en Espagnol. Le Mexique est un pays très riche culturellement.Visitez le blog de Voyager au Mexique si vous souhaitez avoir des informations sur ce magnifique pays.

Préparez votre départ

Il serait conseillé de se faire appuyer par le département international de votre université. Vous pouvez aussi déjà entrer en contact avec un étudiant sur place, un étudiant français. Pour les dossiers administratifs, il va falloir préparer votre passeport et votre visa auprès de l’Ambassade du Mexique si vous envisagez de rester plus de trois mois. Pour les billets d’avion, il serait plus judicieux de passer par les comparateurs de vols pour avoir les plus judicieux de passer par les comparateurs de vols.

Pour l’hébergement
Dans le but de réduire les frais liés à l’hébergement, il serait plus judicieux d’envisager la colocation. Cette dernière va aussi vous permettre de combler la solitude dans ce pays étranger. L’idéal serait de trouver un coloc qui a des origines similaires aux vôtres. Vous pouvez alors vous rendre sur les sites qui proposent des annonces de colocations. Sur le campus universitaire, vous pouvez aussi trouver des associations d’étudiants étrangers qui pourront vous aider dans la recherche d’un appartement en colocation.

Conseils pour déménager dans une colocation

Tout comme le covoiturage et le costockage, la colocation permet de louer un logement plus spacieux, tout en répartissant le montant du loyer entre les locataires. Les résidents doivent signer un bail, qui comprend généralement une clause de solidarité.

Hormis l’aspect financier, les raisons qui poussent à ce mode de vie, sont multiples comme :
– L’ambiance au sein de la communauté/ la convivialité,
– Le mélange des cultures si nous sommes des étrangers,
– Les tâches ménagères partagées,
– Favoriser les rencontres et permettre d’élargir son cercle d’ami,
– Développer l’entraide et la solidarité au sein du groupe…
Une solution qui intéresse particulièrement les jeunes venus étudier dans une nouvelle ville, car cela a plus d’intérêt que la location d’un studio qui se réduit à une pièce de vie et une salle de bain.
Pour ces raisons et bien d’autre encore, le marché de la colocation est en pleine expansion. La colocation peut donc se faire entre ami, comme elle peut se faire entre personne qui ne se connaissait pas avant.

Le déménagement : un cap de la vie
Etudiant chevronné, vous avez l’habitude de vivre en communauté car vous suivez un cursus universitaire dans une nouvelle ville, ce qui vous oblige à trouver une colocation ou un studio. Mais si vous n’avez jamais quitté le cocon familial jusqu’à présent, le déménagement sera donc un cap à franchir pour vous. La colocation peut être une bonne expérience pour vous apprendre le partage et vous responsabiliser davantage.
Emménager en colocation rime donc avec déménager. Etant étudiant, votre budget est limité et vous ne souhaitez pas placer toute vos économies dans les services d’un professionnel du déménagement, ce qui peut se comprendre. C’est pourquoi, nous vous conseillons d’établir plusieurs devis déménagement pour comparer les offres et choisir celle qui vous convient le mieux.L’avantage avec la colocation, c’est que vous n’aurez besoin que d’un lit, d’une armoire, d’un bureau, d’une chaise et de quelques accessoires éventuellement. Il se peut que la plupart des meubles soient déjà présent, il ne restera donc qu’à votre charge, une partie du loyer et les dépenses en nourriture.
Si vous ne savez pas par où commencer vos recherches, vous pouvez trouver votre bonheur sur l’ annuaire des déménageurs.

Recherche colocation, mode d’emploi !
Vous avez trouvé le déménageur qui s’occupera de vos biens, il ne vous manque que la colocation à présent. Si vous avez de la famille qui peut vous héberger pendant la durée de votre scolarité ou même pendant quelques mois, n’hésitez pas à les solliciter. C’est aussi l’occasion de renforcer les liens familiaux. Dans le cas contraire, il faudra faire quelques recherches, à commencer par faire jouer vos relations, si vous avez des amis qui étudient dans la même ville que vous par exemple. Sinon, vous pouvez vous rendre sur des sites typeWeroomou Appartager, des communautés de colocataires qui proposent des colocations à travers la France.

Vous l’aurez compris, la colocation est le meilleur moyen pour développer le partage et l’entraide au sein d’une communauté. C’est également un mode de vie qui offre de nombreux avantages sur le plan financier, sur l’espace, le confort…et bien d’autre encore

Construire une maison écologique en France

Vous désirez construire une maison écologique ?

Ne restez pas seul et ne dépensez pas votre énergie en courant d’intermédiaire en intermédiaire. Faites plutôt appel à un constructeur de maison qui prendra tout en charge selon vos désirs, vos besoins et votre budget, de la recherche d’un terrain à l’ébauche des plans, jusqu’à la pose de la dernière pierre et des châssis, en passant par les démarches à effectuer auprès des banques pour obtenir le financement adapté. Ce sera celui-ci qui analysera les différents taux immobilier pour vous trouver le meilleur et vous faire réaliser des grosses économies sur le long terme.

maison eco

Un constructeur de maison est un professionnel de la construction de maisons individuelles, notamment de maisons écologiques, de maisons en bois, de maisons aux normes BBC. Pour que votre rêve devienne réalité, une équipe performante devra être à vos côtés tout au long de la réalisation de celui-ci. Découvrez tout de suite ce qu’est cette fameuse norme BBC.

Qu’est-ce que la norme BBC ?

Les maisons normes BBC sont des habitations qui répondent à certains critères de consommation énergétique (BBC = Bâtiment de Basse Consommation)cette norme édicte, selon les directives de l’administration française, que toute nouvelle construction ne doit pas dépasser une incidence énergétique de 50 kilowatt heure d’énergie primaire par mètre carré.

De préférence choisissez un spécialiste des constructions intégrant les systèmes producteurs d’énergies renouvelables qui permettent d’atteindre les objectifs fixés par cette norme, dont la production d’eau chaude par chauffe-eau solaire ou thermodynamique, la production d’électricité photovoltaïque, ou encore la gestion et la récupération des eaux de pluie.

Si vous souhaitez faire l’acquisition d’une jolie maison en bois, sachez que la construction de maisons en bois est en constante augmentation depuis quelques années. Contactez les agences locales pour demander une étude gratuite de votre projet, et en définir les contours avec plus de précisions.

 

Est-ce la bonne période pour louer un appartement sur Lille ?

Avec la période de la crise et les fêtes de fin d’année, est t-il encore possible de louer à prix correct un logement sur Lille ?L’immobilier Lille métropole est en plein boom en cette période, le prix au metre carré a eu tendance à baisser ce dernier trimestre 2015.

Lille, ville préférée du Nord de la France pour la location et l’achat de maisons.

lille

Pour la ville de Lille, les prix ont diminué au dernier trimestre 2015 de 0,6 %.  Une aubaine donc pour acquérir un logement que cela soit en location ou en achat. De plus vous pourrez profiter de certaines lois de défiscalisation pour investir dans la pierre et faire du locatif, une bonne manière de réduire efficacement ses impôts, pour des d’informations à ce sujet no,us vous invitons à vous rendre sur le site defiscalis qui propose de nombreux articles sur ce sujet.

De plus, la progression concernant la location ou la vente de maisons reste appréciable sur un an avec une augmentation de +5,4 %. C’est l’occasion de profiter de ces prix plus bas et de cette demande pour louer une maison avec votre famille.

Avec le redémarrage du marché immobilier en 2015, les hausses, lorsqu’il y en a, sont généralement plus faibles, et ceux partout en France. Il est préférable d’acheter maintenant comparé à 2014 voir début d’année 2015.

Le Vieux Lille, un quartier prisé ?

Globalement, les prix des logements anciens restent en progression dans le Nord Pas-de-Calais avec une augmentation de 5 %, ce qui fait que les anciens logements ont toujours leur charme dans la Métropole Lilloise et dans les alentours.

Mais si vous souhaitez acheter sur Lille mais que vous n’avez pas les moyens financiers pour le faire, n’hésitez pas à vous renseigner dans une agence immobilière de Lille qui vous donnera quelques bons plans sur Roubaix, Villeneuve D’Ascq, Orchies, Lomme, où les prix sont moins chers et où il fait plus calme.